Vélo de route : pourquoi faut-il qu’il soit plus léger ?

Pour un cycliste, le poids de vélo de route est un critère primordial à prendre en compte. La légèreté du vélo est également un signe du niveau de gamme. Pour une entrée de gamme par exemple, le poids peut peser dans les 10 kg tandis qu’un haut de gamme se trouve dans les 6,5 kg, voire moins. À noter que l’UCI (acronyme de l’union cycliste internationale) depuis 2000 a fixé le poids minimal d’un vélo de compétition à 6,8 kg. Cette limite de poids prend en compte les accessoires utilisés sur le vélo tels que les pédales, le compteur, porte-bidons, etc.

Poids de vélo de route : un cadre en aluminium ou en carbone allège le vélo tout en restant fiable

Dans les années 90, le poids de vélo de route d’un bon niveau de gamme faisait dans les 10 kg, mais avec la découverte de nouveaux matériaux et l’avancée technologique tels que l’aluminium ou le carbone, il est maintenant possible de l’alléger tout en gardant les meilleures performances. Ces matériaux ont pour avantages d’être très légers et robustes, ce qui permettra à un cycliste d’alléger son vélo pour les compétitions. À noter que si vous envisagez d’acheter un vélo suivant les normes UCI (6,9 kg), vous devez savoir que les marques ne prennent pas en compte le poids des différents accessoires qui peuvent alourdir votre machine. Une pédale pèse par exemple entre 200 à 250 g, et un capteur de puissance varie dans les 150 g. Tenez donc toujours en compte que les différents accessoires peuvent s’accumuler dans les 400 à 600 g.

Vélo de route léger, les avantages pour un cycliste

Pour un cycliste qui doit affronter la gravité, le poids de vélo de route est son ennemi. Moins il aura de poids à porter, plus il pourra accélérer facilement sur une pente et sans trop se fatiguer. Même si cela est une évidence, il faudra également prendre en compte l’ensemble du poids dans son intégralité. Cela inclut l’équipement ainsi que le poids du cycliste. Pour un cycliste de 70 kg par exemple, s’il conduit un vélo de 8 kg accompagné de son équipement pesant 1,5 kg (casque, chaussures, etc.), un gain de poids de 1 kg lui procurera une économie de 1,26 % de son poids total. Sur une production d’énergie, ce gain lui permettra d’économiser près de 4,5 watts s’il roule sur une pente de 8 % à une vitesse de 15 km/h.

Les limites du poids de vélo de route allégé

L’utilisation du carbone permet certes d’alléger le poids d’un vélo, cela comporte également des inconvénients. Sur une piste plate par exemple, la vitesse du cycliste est très élevée, il est donc assez difficile de tenir l’allure sur un vélo léger comparé aux autres modèles de vélos de route. Les modèles légers sont également inconfortables pour un cycliste en excès de poids ou pour transporter des bagages sur un long trajet.

Comment choisir un VTT pour enfant ?
Qu’est ce qu’un vélo de cross-country ?