Vélo de route : conseils pour choisir les bonnes chaussures

Publié le : 06 janvier 20214 mins de lecture

Que vous soyez novice, cycliste ordinaire ou professionnel, quel que soit votre niveau de vélo, le port de bonnes chaussures de vélo de route est essentiel à votre confort et à vos performances. Cependant, le choix des chaussures dépend de votre pratique et de vos besoins. Les chaussures de cyclisme sont composées de trois parties : les semelles qui entrent en contact avec les pédales via des crampons, des tiges et des pinces. Nous vous expliquerons comment choisir les chaussures de cyclisme sur route.

La semelle

En fonction de votre pratique et de vos attentes, vos semelles de chaussures seront différentes. C’est une partie importante des chaussures de vélo de route. Elle peut être rigide ou semi-rigide.

La semelle rigide convient aux cyclistes ordinaires ou à ceux qui recherchent la performance : elle est légère et généralement conçue avec de la fibre de carbone pour éviter la déformation sous la pression. Couplé à un serrage au micron, il permet au cycliste de transférer le maximum d’énergie à la pédale. Par conséquent, cela peut vous garantir de meilleurs rendements pendant vos efforts.

Semelles semi-rigides pour cyclistes débutants ou cyclotouristes : si vous recherchez le confort plutôt que la performance, choisissez une semelle semi-rigide en alliage (généralement en nylon, fibre de verre ou polyamide). Elle est plus douce que la semelle en fibre de carbone. La plupart des chaussures de route ont une semelle à 3 trous, compatible avec la plupart des pédales sans bouton du marché.

Système de serrage

Une semelle dure sans support de pied efficace limitera votre puissance de pédalage. Par conséquent, plus les exigences de performance de l’utilisateur sont élevées, plus le système de verrouillage doit être précis. Par conséquent, le type de fermeture dépend directement de la pratique. La différence réside dans le type de serrage (rayures, boucles micrométriques, roues, lacets) et dans le nombre. Il faut savoir que plusieurs appareils peuvent être combinés. Il faut également rappeler que le serrage le plus important est le haut, qui est le plus demandé par le cycliste. Pour cette raison, plusieurs systèmes d’approvisionnement existent sur le marché, dont la traditionnelle bande velcro, les chaussures à lacets, les boucles micrométriques et les systèmes BOA.

Certains modèles ont un système de serrage hybride, par exemple avec une boucle micrométrique et deux sangles Velcro au lieu de trois sangles. Les chaussures serrées sont synonymes de maintien.

Compatible avec les pédales

La pédale automatique lui permet d’être « accrochée » au vélo par une cale fixée sous la chaussure. Cela offre une plus grande stabilité et favorise la transmission de force. Sur les vélos de route, les cales sont plus grandes et offrent donc un meilleur maintien. Cependant, ils rendent la marche très instable ! La plupart d’entre eux sont fixés par 3 vis. Les randonneurs qui veulent se sentir à l’aise après être descendus de la voiture choisiront les semelles SPD. À quelques exceptions près, toutes les chaussures de vélo de route peuvent être utilisées sur n’importe quelle pédale. Cette large compatibilité concerne, par exemple, le cas de la pédale Look pionnière dans ce domaine. On dit que certaines pédales sont mixées, car elles ont une double compatibilité.

Quels accessoires pour faire du vélo la nuit ?
Comment choisir un bon casque de vélo ?

Plan du site